jeudi 18 juin 2015

comment je me suis réconciliée avec le running

Coucou toi!


Je vais te parler de sport, et plus précisement, de running (ou footing, c'est comme vous le sentez) - le mot qui donne un point de côté rien qu'en le prononçant.
J'ai été traumatisé au collège par les cours d'endurance. Le concept: faire le tour d'un stade en courant (en plein cagnard sinon c'est moins drôle). Jusque là rien de transcendant vous me direz, mais pour moi c'était vraiment l'épreuve de toute une vie. J'en pleurai même d'énervement/d'épuisement certaines fois. Merci aux profs de sport et à leurs méthodes très très pédagogiques.

Bref. Passé cet épisode douloureux de l'endurance-au-collège, suivi du 3x500m-au-lycée, je n'ai plus jamais couru de ma vie (de mon propre gré, je veux dire).


Comme vous le savez peut-être (ou pas), j'ai énormément de mal à accepter mon corps tel qu'il est. L'année dernière je me suis donc prise en main, j'ai changé un peu mon alimentation (même si je mangeais déjà "bien"), et j'ai voulu faire plus de sport (en plus de la danse que je faisais genre 5/6h par semaine). Et devinez quoi? Quel est le sport le moins cher, le plus modulable, le plus accessible? Le running. BINGO.

Ni une, ni deux, j'ai fait chauffer ma petite carte bleue pour me commander une vraie paire de chaussures de sport, histoire de me motiver à les sortir. Et c'est au début de l'année que je me suis "mise à courir". Au début, je ne vous cache pas que c'était médiocre. En fait je n'avais même pas envie d'y aller; je me disais "oh mon dieu mais tout le monde va me voir blablabla oh mon dieu non j'ai honte". Alors j'ai appelé une copine à la rescousse. Et je peux vous dire que courir à deux, c'est VRAIMENT top, du moins pour débuter et pour se motiver.

A l'heure où je vous écris, je suis loin d'aligner 5km sans marcher. Mais je cours seule. Juste moi, et ma musique. Et tout le monde me voit transpirer, le visage rouge et les cheveux trempés, oui, et alors? Je m'en fiche. Courir est devenu pour moi "mon" petit moment de détente/sport, car pendant 1h, je suis tranquille et je peux déambuler sans parler à personne et profiter de jolies vues. Et après, ça me motive pour toute la journée!

une des vues que j'ai la chance d'avoir lorsque je cours

J'espère que ces quelques lignes aideront les réticentes à se lancer... si tu as des questions, n'hésites pas, je ne suis pas une pro du running mais on ne sait jamais! L'avis d'une novice peut aussi être utile :-)

Et toi, c'est quoi ton expérience avec le running?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un petit mot !